Livraison en 48 Heures

Cloth masks or community masks: How to choose ?

Masque en tissu ou Masque communautaire (confort): Comment choisir ?

Le port du masque est obligatoire dans la plupart des magasins, dans les transports en commun et dans les espaces publics. Et il existe des alternatives, vous pourriez choisir entre les masques communautaires (appelés masques de confort) et les masques en tissu. Mais sont-ils identiques ?

Masques en tissu
Face à l'absence de masques pour le grand public pendant le confinement, Afnor a produit une référence et des modèles pour le fabrication de masques en tissu, qui peuvent être réutilisés après avoir été lavés. Le modèle a d'abord attiré couturières et personnes équipées de machines à coudre. Puis les entreprises ont également commencé à les fabriquer à grande échelle. Il existe actuellement deux catégories, 1 et 2.
Les filtres de la catégorie 2 filtrent 
au moins 70 % des particules émises par le porteur du masque alors que la catégorie 1 en retient au moins 90 %. L'Afnor recommande de porter ces masques pendant 4 heures maximum, puis de les laver à 60 °C. Entre deux lavages en machine, ils peuvent également être lavés à la main à l'eau chaude et au savon. Certains ne sont lavables que 5 fois, d'autres jusqu'à 50 fois, sans dégradation de leurs performances. Cette indication doit figurer sur l'emballage, même si elle manque trop souvent.

Masques communautaires (conforts)
Ils sont généralement vendus par boîtes de 50 et répondent aux normes nationales. Ils sont destinés à être pendant 4 heures maximum puis jetés à la poubelle, surtout pas dans la rue ni dans les toilettes.
Nos masques communautaires filtrent 
au moins 95 % des particules et présentent un double avantage : ils filtrent évidemment les particules émises par le porteur, mais selon l'INRS, l'Institut national de recherche et de Sécurité en matière de santé au travail, ces masques protègent aussi... Les infectiologues ont également rappelé que "le masque communautaire permet de filtrer l'air inhalé et exhalé". C'est un sérieux avantage par rapport aux masques en tissu

Depuis le début du déconfinement, les masques sont devenus une nécessité de base. Cependant, ils sont loin d'être abordables pour tout le monde et pèseront lourdement sur le budget des ménages. Les trouver dans les pharmacies ou les supermarchés est encore difficile, les prix varient du simple au double plus élevés et l'évaluation de leur qualité est plus compliquée que prévu.



French
French